mai 2013

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Catégories

« Jeu drôle ou jeu de rôles? | Accueil | Jeu drôle ou jeu de rôles suite et fin! »

Commentaires

Sylvie

C'est un peu difficile et intimidant de s'adresser a quelqu'un de si cultive et si grand que vous, Monsieur d'Ormesson.... alors pour passer cette difficulte j'ai lu quelque part que vous apprecieriez que l'on vous appele Son Emminence ou mon Petit Lapin bleu. Son Emminence non la ca va pas, je ne vous voie pas dans cet habit par contre "mon petit lapin bleu" - sauf le respect que je vous dois - je trouve ca genial! nous aimons tout en vous - Mon petit lapin bleu (j'ai quand meme un peu honte mais bon allez j'assume j'espere que vous me pardonnerez cette grande familiarite)- bref nous aimons votre humour, vos beaux yeux bleus qui scintillent de malice, votre charme, vos romans : je vais aller cherche le dernier. Nous aimons aussi votre vitalite, votre bon sens, votre originalite, votre philosophie de vie : Croyez bien que nous avons encore longtemps besoin de vous. C'est avec un profond respect que, mon petit lapin bleu (juste la derniere fois - sourires-, je vous adresse toutes mes amities

Michel

C'est vraiment dommage que Jean d'Ormesson ne blogue pas un peu, il serait brillant. Je me vois déjeuner avec lui au Cercle Interallié, une vision.

°°°°°°°°

Il est vraiment, vraiment drôle ce mec !
Trop fier de son groupe de rock. Trop mignon.
Et là, je suis pliée de rire : le journaliste qui oublie sa question de fin. Merci, j'ai bien ri. Interviews très touchants.

Marc Louboutin

Un p'tit bonjour de ton ami perdu (de vue) dans les limbes d'une navigation sargassienne.
C'est drôle, je défendais justement Jean D'Ormesson hier chez Guy.
J'aime beaucoup l'interview réalisée par Thomas. Elle colle réellement avec ce que j'ai pu écrire sur le DEL, de l'idée que j'ai de Jean D'Ormesson. L'idée, parce que je n'ai pas la chance de le connaître. J'ai souri à la citation de "Casimir mène la grande vie." Adaptée aux turbulences de ma vie actuelle, c'est exactement ce que je pense en ce moment de mon existence. C'est peut être cela la clef d'une certaine jouvence...
Finalement je crois même que j'aurais pu adapter ce passage à toutes les époques de ma vie. C'est aussi ce que m'inspire le regard de jean d'Ormesson. L'impression fugitive de toujours regarder le monde avec le pétillement d'un adolescent de seize ans.
"Un livre qui ne passe pas à la télé est un livre perdu."
Comme c'est vrai.
Merci de cette vidéo ensoleillée dans un ciel un peu gris.
Je t'embrasse mon Gillou.


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)